Tag: Espace

Juste pour l'audience: Kate Upton et son bikini en gravité Zéro

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Komrod

Komrod

Publié le Mercredi 19 février 2014 à 20:22
? / 5
Mauvais Moyen Bon Très bon Excellent
Nombre de vote : 0
Excellent
Très bon
Bon
Moyen
Mauvais

Aller simple pour Mars : 200 000 personnes veulent partir

 

202.586 personnes ont postulés pour la mission MarsOne et profiter d'un aller simple vers la planète rouge. Désolé les gars, il n'y a que 40 sièges dans les navettes et aucunes places debouts ...

 

Pour formuler autrement, plus de 200.000 personnes se sont portés volontaires pour aller sur une planète sans atmosphère respirable, bombardée de radiation et sans possibilité de revenir.

Mars One est un projet lancé par un ingénieur néerlandais, Bas Lansdorp, visant à installer une colonie humaine sur la planète Mars et l'occuper dès 2023. Le credo des fondateurs du projet est qu'une mission spatiale habitée vers Mars, projet envisagé mais régulièrement repoussé par la NASA pour des raisons de coût et de faisabilité technique, est réalisable dès aujourd'hui à des coûts relativement modérés (6 milliards de dollars US pour la première phase1) en utilisant des techniques existantes et des composants déjà développés notamment par la société SpaceX.

Est-ce qu'il faut s'étonner que 200.000 personnes aient envie de quitter la Terre? Sont-ils complètement fous, très courageux ou sont-ils si dégoutés de la Terre qu'ils rêvent d'un monde meilleurs?

Il y a des chances que cette mission se termine en catastrophe digne des plus grands blockbusters hollywoodiens ... mais même une chance infime de réussir pourrait valoir le coup.

 

 

 

Komrod

Komrod

Publié le Samedi 21 septembre 2013 à 09:41
? / 5
Mauvais Moyen Bon Très bon Excellent
Nombre de vote : 0
Excellent
Très bon
Bon
Moyen
Mauvais

Le bruit que fait l'espace interstellaire enregistré par la sonde Voyager est effrayant

 

Cette fois c'est officiel: Voyager 1 a quitté le système solaire. Oui, on nous l'avait annoncé il y a deja un an mais cette fois c'est la NASA qui le dit. Et comme preuve, voici le "son" de l'espace comme on peut l'entendre hors de notre système solaire :

 

 

 
Comme l'explique la NASA, ces "sons" que vous entendez reflètent la détection de gaz dense ionisé (le "plasma interstellaire" qui remplit le vide entre les étoiles) par les instruments de la sonde Voyager.
 
La bande sonore reproduit l'amplitude et la fréquence des ondes de plasma lorsqu'elles son detectée par Voyager 1. Les ondes détectées par les antennes peuvent être simplement amplifiés et reproduits par un haut-parleur pour pouvoir être entendues par l'oreille humaine.
Ces cris fantomatiques suraigus sont ce qui a aidé l'équipe de scientifiques de la NASA à déterminer la densité du milieu interstellaire autour de Voyager 1, et finalement en déduire que l'engin avait vraiment quitté le système solaire ...
 
 
 
Komrod

Komrod

Publié le Lundi 16 septembre 2013 à 09:59
? / 5
Mauvais Moyen Bon Très bon Excellent
Nombre de vote : 0
Excellent
Très bon
Bon
Moyen
Mauvais

Une grenouille s'invite sur le pas de tir d'une fusée de la NASA

Peu importe ce qui vous ait arrivé aujourd'hui, cette grenouille a eut une plus mauvaise journée que vous.

 

 

Peut etre ce batracien voulait-il renouveler l'exploit de la chauve-souris de l'espace! Car en mars 2009, une chauve-souris s'était accrochée avec succes à une fusée lors d'un lancement au centre spatial Kennedy. Et cette fois la, ce n'était pas un essaie de fusée mais un allé simple pour l'espace. L'histoire ne dit pas si elle a atteint l'espace puisqu'on a pas eut de nouvelle d'elle depuis ...

 

Komrod

Komrod

Publié le Vendredi 13 septembre 2013 à 10:41
? / 5
Mauvais Moyen Bon Très bon Excellent
Nombre de vote : 0
Excellent
Très bon
Bon
Moyen
Mauvais

Lancement du premier chargeur universel pour les voyageurs de l'espace

 
Lorsque UKube-1, un satellite de la taille d'une grille-pain, sera lancé en orbite en Décembre 2013, il ne transportera pas seulement des instruments pour mesurer le rayonnement solaire, la météo ou des antennes espions de la NSA.
 
Non, il va être le premier satellite à transporter un Chargeur universel pour les voyageurs de l'espace dont les batteries de leurs vaisseau spatial sont en manque d'energie. Et juste pour que les choses soient claires : c'est juste l'art - il n'y a pas réellement de ports d'alimentation (on peut supposer que décharger les batteries du satellite n'est pas une bonne idée). Un peu décevant que ce soit juste un sticker apposé sur le coté du satellite mais bon, c'est le début de l'art-de-l'espace.
Le design a été conçu par les artistes Jon Gibson et Amanda White de la galerie "iam8bit" de Los Angeles.
 
UKube-1 est la première mission CubeSat de l'Agence spatiale du Royaume-Uni et est entièrement assemblé par la société ClydeSpace, basée à Glasgow. Ce satellite fait partie de la nouvelle génération des "nanosatellites" qui sont un concentré plus légéer et moins couteux à envoyé dans l'espace que les précédantes générations.
 
 

Komrod

Komrod

Publié le Vendredi 13 septembre 2013 à 09:52
? / 5
Mauvais Moyen Bon Très bon Excellent
Nombre de vote : 0
Excellent
Très bon
Bon
Moyen
Mauvais

Je vous transporte au pole sud de Mars

 
En utilisant des images capturées sur plusieurs longueurs d'onde par le satelite Mars Express Orbiter de l'Agence spatiale européenne, il a été possible de créer cette image magnifique de la calotte polaire sud de la planète rouge. Mais le plus interessant est l'explication de cette image :
 
Ce que vous voyez comme une zone blanche est une vaste région ou se présente de la glace, de l'eau gelé en permanence sur plusieurs kilomètres d'épaisseur, et couverte en hiver par une couche de quelques mètres de profondeur de dioxyde de carbone gelé, communément appelé de la glace sèche. Lors d'un été martien, la température au niveau du pôle devient suffisamment élevée pour sublimer la glace sèche en gaz, mais la glace d'eau reste congelée. Toute la glace sèche ne disparaît pas, et même en hiver, sur cette calotte glaciaire, la glace d'eau sous-jacente est beaucoup plus épaisse que la glace sèche.
 
 
Komrod

Komrod

Publié le Lundi 9 septembre 2013 à 11:30
? / 5
Mauvais Moyen Bon Très bon Excellent
Nombre de vote : 0
Excellent
Très bon
Bon
Moyen
Mauvais

Du bonheur pour les Geeks fans d'espace : bande annonce de Gravity

 

Bien que ce soit un film catastrophe, tout a été fait pour être aussi proche de la réalité que possible : le scénario, la mise en scène de la mission spaciale, tous les effets physiques de la gravité. Un soucis du détail qui fait plaisir a voir.

Komrod

Komrod

Publié le Dimanche 8 septembre 2013 à 14:00
? / 5
Mauvais Moyen Bon Très bon Excellent
Nombre de vote : 0
Excellent
Très bon
Bon
Moyen
Mauvais

La première chanson de noël enregistrée dans l'espace : Jewel in the night

Si vous ne voulez écouter qu'une seule chanson de noël pendant les fêtes, ça doit être celle la.

 

Sur la Station spatiale internationale (ISS), la plupart des membres d'équipage dorment dans leurs propres petites cabines. S'il n'y a pas de cabines pour tout le monde à bord, un astronaute peut dormir dans l'un des modules de l'ISS. La salle de repos (appelée aussi "le quart") est une cabine insonorisée un membre d'équipage peut également écouter de la musique, utilisez un ordinateur portable, stocker ses effets personnels dans un grand tiroir ou dans des filets attachés aux parois de la cabine. La cabine dispose également d'une lampe de lecture, une étagère et un bureau.

C'est dans cette salle de repos qu'a été enregistrée la première chanson jamais enregistrée dans l'espace. Il était temps!

La voici :

 

 

Komrod

Komrod

Publié le Lundi 31 décembre 2012 à 16:21
? / 5
Mauvais Moyen Bon Très bon Excellent
Nombre de vote : 0
Excellent
Très bon
Bon
Moyen
Mauvais

Des années de radiation nucléaire au dessus d'Hawaï gràce au gouvernement américain : nom de code "Starfish Prime"

 

Au cours de l'été 1962, le gouvernement américain a mené une expérience secrète avec une ogive nucléaire depuis l'île Johnston (à l'ouest d'Hawaii). L'ogive nucléaire a était lancé à 400 km dans l'espace au-dessus de l'océan Pacifique. Une fois arrivé à destination, l'ogive a explosé. Pourquoi? Juste pour voir ce qui arriverait.

L'expérience avait comme nom de code "Starfish Prime
" et ses effets secondaires sont restés dans l'atomosphere pendant de nombreuses années. Qu'est-il arrivé exactement? Lorsque l'arme nucléaire a explosé dans l'espace, une impulsion électrique a été émise vers la Terre, assez puissante pour influer sur les circuits électriques, les lignes électriques et les lampadaires à Hawaii, sur près de 1000 km à la ronde.

Le résultat de l'expérience a fourni des données sur l'effet d'une explosion nucléaire sur la ceinture de radiations de Van Allen, un système de bandes électriques de haute énergie composés de protons et d'électrons qui circulent autour du champs magnétique terrestre
naturelle. Les chercheurs ont voulu savoir si la ceinture de radiations de Van Allen pouvait être utilisé pour une défense militaire nationale.

Lorsque les particules radioactives sont entrées en contact avec l'oxygène et l'azote dans l'atmosphère terrestre, le résultat a été un spectacle son et lumière spectaculaire sur l'océan Pacifique. Les spectateurs de Hawaii à la Nouvelle-Zélande ont dit avoir vu des points lumineux et des «arcs en ciel», qui était le résultat des retombées nucléaires dans l'espace. Les particules ont mis des années pour entièrement retomber.

Depuis 1962, après l'experience "Starfish Prime", les gouvernements ayant des programmes nucléaires dans le monde ont signé un certain nombre de traité de non-prolifération nucléaire pour empêcher que ces expériences ne se reproduisent.

 

La vidéo de Starfish Prime étant vieille de plus de 50 ans, elle tombe désormais dans le domaine publique et l'on peut désormais la voir :

 

Komrod

Komrod

Publié le Dimanche 9 septembre 2012 à 10:02
? / 5
Mauvais Moyen Bon Très bon Excellent
Nombre de vote : 0
Excellent
Très bon
Bon
Moyen
Mauvais

La NASA veut envoyer des Smartphones dans l'espace à la place de satéllites

La NASA a besoin de satellites moins cher et plus rapide à construire.

 



Le projet PhoneSat de la NASA doit créer des satéllites à partir de Smartphones non modifiées - en particulier, le Nexus One HTC et Samsung Nexus S. Cela signifie que c'est Android qui a été choisis pour être envoyé dans l'espace, et non l'iOS d'Apple.

Les satellites prototypes PhoneSat ne coûtent que 2800 euros, beaucoup moins qu'un satelite conventionnel car ils utilisent les technologies du marché et non pas des technologies sur mesure extrèmement couteuses. Les Smartphones sont des appareils parfaits pour devenir des satellites : processeurs rapides, multiples capteurs miniatures à haute résolution, appareils photo, radios, récepteurs GPS et des systèmes d'exploitation polyvalents (
Sauf pour l'IPhone, c'est probablement pour cela qu'il a été éliminé).

Deux satéllites PhoneSat sont programmés pour un lancement plus tard cette année sur la fusée Orbital Sciences Corporation Antares qui prendra le départ à Wallops Island.

Avec des coûts réduits pour des petits satellites, nous pouvons espérer que les vieux satéllites en exploitation seront remplacé avant qu'ils ne tombent en panne et que l'exploration de l'espace va croitre dans les prochaines années.

 

 

Komrod

Komrod

Publié le Lundi 3 septembre 2012 à 10:09
? / 5
Mauvais Moyen Bon Très bon Excellent
Nombre de vote : 0
Excellent
Très bon
Bon
Moyen
Mauvais

Aucune image d'article pour le moment ...


Le buzz du moment

Aucun Buzz pour le moment ...

Vos votes comptent! Votez pour votre article préféré pour qu'il se retrouve dans le Buzz!

Autres trucs sympas

2012   animal   robocalypse   animation   drole   sexy   bande annonce   sexe   valve   chat   skyrim   pas glop   portal   comparaison   image   planète   fille sexy   jeu vidéo   mignon   jeux vidéo